La Cie Equinoctis


Chevauche de la compagnie Equinoctis (Haute-Ecole, voltige de cirque, liberté), un film de Seb Géo.

Nous nous sommes toujours passionnés pour les mélanges, pour les métissages, pour les rencontres qui vous bouleversent et vous changent. Aujourd’hui nous voulons sortir le cheval de son cadre suranné et bourgeois, être un homme (ou une femme de cheval) c’est une forme de sacerdoce qui vous relie à la terre, c’est passer plus de temps en bottes en caoutchouc, les pieds dans la boue pour réparer des clôtures, c’est être responsable d’un autre qui n’a plus de place dans nos sociétés. Et nous voulons ramener les chevaux en ville, nous voulons profiter de ses incroyables capacités communicatives pour ravauder le tissu social et amener les gens à échanger des anecdotes à ce propos.

Venez nous rencontrer, nous et nos 10 chevaux…

Nos étalons juments et hongres vivent sur 32h de terrain, en semi-liberté, pour la plupart «repris de justice», ce sont des chevaux qui ne supportaient pas le système et se sont retrouvés soit à l’abattoir, soit en perdition. Nous avons décidé de vivre chez eux, pour eux. Nous habitons donc en roulotte à côté de notre chapiteau. Huit chats hantent aussi les lieux… Notre mode de vie atypique est heureux et forge notre volonté, nos créations et notre optimisme…

la bise à Cosmique
la bise à Cosmique
Baltringue le nouveau-né
Baltringue le nouveau-né
la petite Baïkal
la petite Baïkal

DARVIN, le patriarche (né le 21/07/94)

Darvin monté en liberté
Darvin monté en liberté

Mon plus ancien compagnon, rencontré sur la place de la Duchesse (ancienne antichambre de l’abattoire de Bruxelles).
Il avait deux ans et souffrait manifestement de malnutrition, ce qui lui a avait provoqué de graves problèmes de pieds, et un retard de croissance conséquent.

Après de longs soins, après beaucoup de commentaires acerbes, après beaucoup de défis surmontés ensemble (19 ans de vie commune), nous sommes devenus un couple de danseurs, intriqués, liés, il me prête sa force et sa grâce et me donne sa confiance.

BOUBOULE, le surdoué (né le 13/06/2001)

Bouboule au Musée Vivant du cheval de Chantilly
Bouboule au Musée Vivant du cheval de Chantilly

Bouboule, poulain prometteur, s’est déchiré le perforant profond à l’âge de 6 mois ; ses naisseurs souhaitaient s’en débarrasser, j’ai donc récupéré ce poulain boiteux et qui devait rester handicapé, je l’ai remis en liberté, ensuite je lui ai appris le pas espagnol à l’âge de 8 mois.

Il appris à apprendre et aujourd’hui c’est mon meilleur cheval de dressage, il travaille en Haute-École (piaffé, passage, trot espagnol, terre-à-terre, il commence la cabriole) et surtout c’est notre clown attitré (il dit « oui » et « non », tire la langue, ramasse des objets, fait le couché, l’assis, le cabré…).

Danseur-né c’est l’artiste avec lequel nous travaillons pour nos recherche sur la rythmique équine

SISMIQUE, la femelle alpha (née en 1998).

DSC_0245Croisée chez un maquignon en 2004, élevée pour la viande.

J’ai attaché mon destin à cette jument de trait au caractère trempé, très craintive, ayant une mauvaise opinion des hommes, elle a mis énormément de temps à me faire confiance, elle a longtemps préféré la fuite au dialogue, elle a longtemps été la mauvaise élève .

En 2005, elle s’échappe de son pré pour kidnapper Bouboule et par la même occasion se faire mettre un polichinelle dans le tiroir. En prairie, c’est la meneuse celle qui dirige la horde, choisit les coins de patures et donne le signal de l’eau. Jusqu’en 2008, son bonheur était dans le pré, et puis… déclic, lors d’un spectacle pour la première fois, elle semble prendre plaisir au applaudissement, elle traîne pour sortir de scène, elle prend des allures de starlette. Infatigable, j’ai voulu à 50 reprises m’en séparer et je n’ai jamais eu le coeur de la séparer de ses compagnons. Aujourd’hui, c’est ma jument d’école, celle qui prend soin des novices, des handicapés et des enfants. C’est la mère de Toxic et Cosmique.

CYNIQUE, le grand maladroit (né le 15/03/2001)

Cynique au Haras national de Cluny
Cynique au Haras national de Cluny

Percheron de 14 ans, il accompagne la vie de la Cie depuis en 2006, son ancienne propriétaire nous l’a confié car elle avait pris peur de son comportement.

Cynique, nous a tout fait, il est tombé dans une piscine, a fait de très grosses coliques (chirurgicales, un an de convalescence), mais c’est un grand professionnel, il veille au grain et me rattrape sur son dos lorsque je suis distraite, cheval de voltige de cirque et cosaque, il est très attachant et adore que les enfants le caressent.

TOXIC, l’enfant de l’amour (né le 18/07/2006)

Toxic au haras national de Cluny
Toxic au haras national de Cluny

Fils de Bouboule et de Sismique, il est né après 13 mois de gestation (la gestation normale d’un cheval est de 11mois) avec des dents… Et notre première rencontre a été émaillée par un grand coup de dent dans mon sein.

Petit poison quand il était poulain, il a mérité son sobriquet, en vieillissant il s’est assagi et c’est aujourd’hui un excellent cheval de dressage, il travaille aussi en amazone et en voltige au surfaix et en cosaque. C’est le père de Baltringue.

BUNUEL, le cadeau (né le 13/02/2007)

Bunuel à Macon
Bunuel à Macon

 

BABOUCHKA, le courage (né en 2007)

Babouchka à Bruxelles
Babouchka à Bruxelles

La dernière arrivée Babouchka m’a été donnée par un couple de Couches qui ne pouvait plus mettre la main sur elle depuis deux ans. Je ne suis pas une magicienne, il m’a fallu regagner sa confiance mais avec le temps j’ai peaufiné ma technique (donc ça va plus vite)…Elle était à son arrivée dans la cie terrorisée par les humains.

En février je l’ai emmenée à Bruxelles pour faire la promotion du tourisme Sud Bourgogne et elle a déambulé dans les rues au milieu des badauds des voitures et des travaux, tout en prenant soin de ne pas me faire tomber alors que j’étais debout sur son dos et guidée par deux toute petites ficelles relier à son licol (soit sans aucun moyen de soumission de ma part), elle a faufilé sa grosse masse de presqu’une tonne sans jamais rien bousculé. Elle l’a fait parce qu’elle me fait confiance et qu’elle a un quotidien suffisamment satisfaisant (elle vient d’ailleurs de pouliner).

Pour se prêter au jeu de l’aventure inédite, elle a fait preuve d’une incroyable patience à l’égard des citadins qui poussaient des cris ou qui la caressaient à renfort de grande claques sur l’encolure. Maman de Baltringue.

COSMIQUE, le doux (né 10/11/2013)

Cosmique à 6 mois
Cosmique à 6 mois

 BAÏKAL, L’intrépide (née le 18 juin 2014)DSCF1687

 

 BALTRINGUE, (née le 6 avril  2015)

à quelques heures
à quelques heures

Une réflexion au sujet de « La Cie Equinoctis »

Les commentaires sont fermés.